Des économistes suisses spécialistes du développement soutiennent l’initiative

10.11.2020

Des professeur-e-s en économie du développement de diverses universités sont unanimes : en l’absence de règles claires sur la responsabilité civile, certaines multinationales ne cesseront de causer des dommages conséquents en matière de politique de développement.

Un bon nombre de professeures et de professeurs de l’économie du développement de diverses universités suisses ont rédigé une prise de position commune qui recommande de voter Oui à l’initiative pour des multinationales responsables.

 

Ces spécialistes constatent qu’en l’absence de règles claires en matière de responsabilité, certaines multinationales ne cesseront de nuire gravement à la politique du développement, et ce en particulier lorsqu’elles sont en position de force face à un gouvernement faible dans le pays concerné.

 

Pour les auteur-e-s, les intérêts de quelques multinationales risquent de torpiller les objectifs de la coopération au développement. L’action irresponsable de certaines multinationales anéantirait les efforts déployés par la Suisse à l’étranger pour lutter contre la pauvreté.

 

Selon leur déclaration unanime, l’initiative veille au respect de règles élémentaires par toutes les entreprises suisses, et les multinationales qui se sont rendues coupables jusqu’à aujourd’hui de graves violations des droits humains et des standards environnementaux prendront les mesures nécessaires pour se conformer aux standards minimaux.

 

Du point de vue des professeur-e-s, l’initiative contribue clairement à améliorer les conditions de travail et l’environnement dans les pays concernés : « Dans l’ensemble, l’initiative pour des multinationales responsables est un instrument approprié pour garantir que les activités des multinationales suisses dans les pays en développement favorisent le développement plutôt que de le freiner. »

 

Le lien ci-dessous mène à la prise de position complète :

Plus d'actualités :

Toutes les actualités ici :