Glencore expulse des paysans de leurs terres ancestrales au Pérou

Les médias suisses rapportent des nouvelles navrantes de la mine de cuivre Antapaccay de Glencore au Pérou : des enregistrements vidéo montrent le personnel de sécurité de Glencore agresser des paysannes autochtones à coup de pierres.

La même communauté avait déjà été attaquée quelques mois auparavant par des employés du groupe minier Glencore accompagnés de la police nationale péruvienne. Les personnes qui ne veulent pas quitter leurs terres malgré les menaces sont victimes d’intimidations et de passages à tabac.

Le contexte : Glencore veut étendre le site de sa mine, et ce à n’importe quel prix. C’est pourquoi la multinationale n’hésite pas à expulser des autochtones de leurs terres ancestrales.

 

Cela change avec l'initiative :

Avec l’initiative, Glencore serait tenu d’empêcher la survenue de ces agressions et expulsions. Si malgré tout elles se produisaient, la multinationale devrait en répondre devant un tribunal suisse.

Plus d'exemples:

Tous les exemples ici

Une mine contamine des enfants aux métaux lourds

À Cerro de Pasco, l’air et l’eau sont empoisonnés aux métaux lourds. Une mine gigantesque contrôlée par Glencore en est responsable. Les conséquences de cet empoisonnement au plomb sont particulièrement graves pour les enfants: anémie, handicaps et paralysies.

En savoir plus