Un pesticide Suisse empoisonne des paysans indiens

En quelques semaines, au centre de l’Inde, dans le Yavatmal, quelque 800 travailleurs agricoles ont été gravement intoxiqués en épandant des pesticides sur des champs de coton. Plus de vingt d’entre eux en sont morts.

L’un des insecticides impliqués dans la vague d’empoisonnement – le « Polo »,  dont la substance active est le diafenthiuron – provenait de Suisse. Syngenta a exporté 75 tonnes de la substance vers Inde en 2017 – bien qu’elle soit interdite ici depuis longtemps en raison de ses effets sur la santé et l’environnement.

 

Les recherches de Public Eye sur la vague d’empoisonnements en Inde sont en ligne ici : www.exportationstoxiques.publiceye.ch

Cela change avec l'initiative :

Avec l’initiative pour des multinationales responsables, Syngenta ne pourrait plus fermer les yeux devant les violations des droits humains engendrées par ses pratiques d’affaires. Concernant l’utilisation de pesticides toxique dans le Yavatmal, la multinationale ne pourrait parvenir qu’à une seule conclusion : une utilisation sûre n’est tout simplement pas possible. Ils devraient donc être retirés du marché.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

Une mine contamine des enfants aux métaux lourds

À Cerro de Pasco, l’air et l’eau sont empoisonnés aux métaux lourds. Une mine gigantesque contrôlée par Glencore en est responsable. Les conséquences de cet empoisonnement au plomb sont particulièrement graves pour les enfants: anémie, handicaps et paralysies.

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation. Plus d'informations sur les outils utilisés.

Fermer