Des exportations suisses de pesticides empoisonnent des paysans indiens

En quelques semaines, au centre de l’Inde, dans le Yavatmal, quelque 800 travailleurs agricoles ont été gravement intoxiqués en épandant un pesticide sur des champs de coton. Vingt d’entre eux en sont morts.

Vingt d’entre eux en sont morts. Le « Polo », insecticide contenu dans le produit phytosanitaire, est exporté de Suisse par Syngenta, bien qu’il soit interdit ici depuis longtemps.

 

Les recherches de Public Eye sur la vague d’empoisonnements en Inde sont en ligne ici : www.exportationstoxiques.publiceye.ch

Cela change avec l'initiative :

Avec l’initiative pour des multinationales responsables, Syngenta ne pourrait plus fermer les yeux devant les violations des droits humains engendrées par ses pratiques d’affaires. Concernant l’utilisation du pesticide toxique dans le Yavatmal, la multinationale ne pourrait parvenir qu’à une seule conclusion : une application sans risque n’est pas garantie. Il faudrait cesser la vente du produit.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

Nuages de dioxyde de soufre en Zambie

Un reportage de la télévision suisse alémanique de 2019 fait état d’une situation choquante : depuis presque 20 ans, les émanations de dioxyde de soufre d’une mine de cuivre de Glencore en Zambie entraînent une sévère pollution de l’air.

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation. Plus d'informations sur les outils utilisés.

Fermer