Glencore expulse des paysans de leurs terres ancestrales au Pérou

Les médias suisses rapportent des nouvelles navrantes de la mine de cuivre Antapaccay de Glencore au Pérou : des enregistrements vidéo montrent le personnel de sécurité de Glencore agresser des paysannes autochtones à coup de pierres.

La même communauté avait déjà été attaquée quelques mois auparavant par des employés du groupe minier Glencore accompagnés de la police nationale péruvienne. Les personnes qui ne veulent pas quitter leurs terres malgré les menaces sont victimes d’intimidations et de passages à tabac.

Le contexte : Glencore veut étendre le site de sa mine, et ce à n’importe quel prix. C’est pourquoi la multinationale n’hésite pas à expulser des autochtones de leurs terres ancestrales.

 

Cela change avec l'initiative :

Avec l’initiative, Glencore serait tenu d’empêcher la survenue de ces agressions et expulsions. Si malgré tout elles se produisaient, la multinationale devrait en répondre devant un tribunal suisse.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation. Plus d'informations sur les outils utilisés.

Fermer