Glencore pollue des champs au Congo

Glencore exploite des mines de cuivre et de cobalt autour de la ville Kolwezi au Congo. L'environnement aux alentours des mines subit encore et toujours des pollutions.

En janvier 2018, une digue sur le site minier de la Kamoto Copper Company – une filiale de Glencore – s’est écroulée. Les champs et les jardins de 460 familles ont été contaminés par des toxines de la mine. Aujourd’hui encore, les terres ne sont toujours pas cultivables.

 

En 2013 et 2014, des polluants se sont écoulés de la mine de Glencore Mutanda vers les champs de 26 familles d’agriculteurs. Au total, les sols et les récoltes ont été détruits sur une superficie de près de 24 hectares. Ces champs, eux aussi, ne sont pas encore correctement cultivables.

 

Sur une période de douze mois entre 2013 et 2014, des polluants de la mine de cuivre et de cobalt Mutanda se sont déversés dans les champs de 26 familles d’agriculteurs à Moloka, un village situé à la frontière sud-ouest de la concession minière. La pollution du sol était si importante qu’elle est encore visible aujourd’hui sur les images satellite.

Les champs de Moloka avant la pollution, en janvier 2013. © Google Earth

 

Les champs de Moloka en octobre 2018 : la pollution est encore visible. © Google Earth

 

Vous trouverez plus d’informations avec le rapport de Pain pour le prochain et Action de Carême.

Cela change avec l'initiative :

Avec l’initiative, Glencore devrait être tenue responsable des dommages commis, et indemniser correctement les familles touchées.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

Nuages de dioxyde de soufre en Zambie

La télévision suisse révèle des pratiques choquantes : depuis 20 ans, Glencore pollue l’air avec du dioxyde de soufre autour de sa mine de cuivre en Zambie. Très corrosif, ce gaz provoque de graves maladies des voies respiratoires et des décès.

En savoir plus

L’horreur dans une mine d’or

L’émission Rundschau de la SRF (télévision suisse alémanique) a rapporté des images de la ville minière „La Rinconada“ au Pérou, où des milliers de mineurs creusent la roche à la recherche d’or dans des conditions terribles.

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation. Plus d'informations sur les outils utilisés.

Fermer