L’horreur dans une mine d’or

L’émission Rundschau de la SRF (télévision suisse alémanique) a rapporté des images de la ville minière „La Rinconada“ au Pérou, où des milliers de mineurs creusent la roche à la recherche d’or dans des conditions terribles.

Ces mineurs travaillent dans des conditions proches de l’esclavage, la traite d’êtres humains y est monnaie courante et l’eau potable est contaminée par le mercure.

 

La raffinerie d’or Metalor, basée en Suisse, a traité de l’or provenant de „La Rinconada“. Les autorités péruviennes ont saisi une livraison de plus de 90 kilos d’or destinée à Metalor pour soupçons de blanchiment d’argent et exploitation aurifère illégale. Le ministère public péruvien en charge a maintenant ouvert une enquête au Pérou contre l’entreprise „Minerales del Sur“, qui avait l’intention de livrer l’or saisi à Metalor. Les accusations se portent sur du trafic d’or illégal, du blanchiment d’argent et la formation d’une organisation criminelle. Depuis des années, „Minerales del Sur“ fournissait l’entièreté de son or à Metalor.

 

Mi-juin 2019, Metalor a annoncé publiquement sa décision de se retirer complètement de l’exploitation minière artisanale au Pérou et en Colombie, jusqu’à ce que les conditions cadres nécessaires soient mises en place.

 

L’émission de la Rundschau peut être visionnée ici (en allemand).

 

Reportage du 19:30 (RTS) en français.

 

Plus d’informations sur le site de la Société pour les peuples menacés.

Cela change avec l'initiative :

Malgré de nombreuses indications de pratiques sales de «Minerales del Sur», Metalor a préféré fermer les yeux sur l’origine de son or et par là-même cautionner les violations de droits humains. Cela est d’autant plus choquant que Metalor a été pendant des années le seul acheteur de „Minerales del Sur“ et aurait donc été en mesure de mettre un terme à ces pratiques douteuses. L’initiative demande à ce qu’à l’avenir, les multinationales ayant un siège en Suisse soient tenues responsables des violations de droits humains perpétrées par des entreprises qu’elles contrôlent.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

Nuages de dioxyde de soufre en Zambie

La télévision suisse révèle des pratiques choquantes : depuis 20 ans, Glencore pollue l’air avec du dioxyde de soufre autour de sa mine de cuivre en Zambie. Très corrosif, ce gaz provoque de graves maladies des voies respiratoires et des décès.

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation. Plus d'informations sur les outils utilisés.

Fermer