Syngenta: herbicide mortel

Syngenta vend du Paraquat dans plusieurs pays en développement, alors même qu’elle sait que ce pesticide controversé ne peut pas y être utilisé d’une manière adéquate.

La multinationale bâloise se rend ainsi coresponsable de milliers de cas d’empoisonnement et de décès par an. Le Paraquat – interdit en Suisse depuis 1989 à cause de sa toxicité élevée – est considéré comme l’herbicide le plus mortel du monde. On estime à plus d’un million par an le nombre d’empoisonnements dans le monde dus à des pesticides. Des dizaines de milliers de cas conduisent à la mort. Une part non négligeable de ces intoxications provient de l’usage du Paraquat. Les causes d’accident les plus fréquentes sont le manque de vêtements de protection appropriés ainsi que l’emploi de pulvérisateurs défectueux. Dans de nombreux cas, les paysans n’ont pas les moyens d’acheter les équipements adéquats. Ailleurs, le climat tropical rend difficile le port de vêtements de protection.

Depuis des années, Syngenta réagit aux critiques avec les mêmes arguments: le produit est sans danger si on l’utilise correctement, et des millions d’utilisateurs ont déjà bénéficié de programmes de formation. La multinationale ignore ainsi que les programmes de formation ne changent rien au fait qu’un usage approprié du Paraquat est illusoire dans de nombreux pays.

Vers le reportage de Public Eye.

Cela change avec l'initiative :

Si Syngenta exerçait une diligence raisonnable correcte, l’entreprise remarquerait que les conditions pour une utilisation sans danger du Paraquat ne sont pas réunies. Syngenta devrait de ce fait s’abstenir de vendre ce produit et le remplacer par un herbicide moins toxique.

Plus de scandales :

Tous les scandales ici :

Valcambi achète de l’or produit par des enfants

Une raffinerie tessinoise importe de l'or en provenance du Togo. Seul problème : le Togo n'est pas producteur d'or. Le métal provient en réalité du Burkina Faso, où les conditions de travail dans les mines sont atroces. Près de la moitié des mineurs sont des enfants.

En savoir plus

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies Plus d'informations.

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont réglés sur "Autoriser les cookies" afin d'offrir la meilleure expérience de navigation. Si vous utilisez ce site Web sans modifier les paramètres des cookies ou cliquez sur "Accepter", vous indiquez votre approbation.

Fermer